mardi 19 juillet 2016

Une recette lumineuse et bretonne !

J'avais envie de vous partager la recette préférée de mon papa breton et druide aussi (si si je vous assure ça existe bien) !!! J'ai donc allumé mon four à 240°C pour vous concocter le Pharaon ( vraiment trop nul), je recommence : " pour vous concocter le :

Far breton
Ingrédients :
- 125gr de farine
- 125gr de sucre
- 1 sachet de sucre vanillé
- 4 œufs frais de poules ( cot cot cot ^^) 
- 3/4 de litre de lait entier ( je convertis soit 750ml ^^ non non on ne se moque pas !!)
- une bonne rasade de rhum ambré
- un petit 500gr de pruneaux plus ou moins dénoyautés il parait que cela donne plus de goût avec les noyaux ( entre la classe et le goût à vous de choisir)
- beurre pour le moule


Préparation :

* Préchauffer le four à 240°C

* Dans un saladier : mélanger la farine tamisée, les sucres et la levure. Former un puits. Y casser les œufs puis les incorporer petit à petit au mélange de farine.




* Faire chauffer le lait, le rhum et les pruneaux dans une casserole.















 * Pendant ce temps beurrer le moule à manquer ( je farine également pour éviter que ça accroche)






 * Une fois le lait chaud , égoutter les pruneaux, verser le lait lentement sur le mélange, en tournant vivement avec une cuillère en bois.





* Placer les pruneaux dans le moule beurré et fariné. Verser la pâte et enfourner à 240°C au bout de 10min réduire la température à 180°C pendant 30 à 35 min.





* Attendre qu'il refroidisse un peu avant de démouler.




* Déguster mais encore meilleur le lendemain si vous pouvez attendre...

Kénavo !

dimanche 19 juin 2016

Si on se mettait à la rhubarbe?!

A l'honneur aujourd'hui un fruit de saison : la rhubarbe ... que j'ai ramassée hier dans la jardin de ma maman sans quelques morsures piqûres d'orties ( mais il parait que c'est bon pour la santé ^^). Oh la la mais je m'égare là !
Cette grande tige de rhubarbe a souvent du mal à passer à cause de son acidité, il suffit pourtant de savoir l'apprivoiser. La rhubarbe est riche en vitamine C et K. Très riche en eau et presque sans glucides, elle est très peu calorique. Elle contient des minéraux : potassium, phosphore, et en plus petites quantités du magnésium et du calcium. Elle est très laxative par sa richesse en fibres. 
On y va pour la recette ? ! A vos marques, prêt, partez ....






Crumble Pomme-Rhubarbe

Ingrédients :

- Des pommes à chair fermes : 4 à 5 belles pommes ou 1 petit kilos: j'ai choisi des petites pommes jaune de jardin légèrement acidulées et sucrées.
- Tige de rhubarbe au moins 500gr
-  Beurre mou ( à température ambiante ) 30gr
- Cannelle en poudre
( je vous avouerai que sur les quantités je fais un peu au pif ! L'expérience sans doute ^^ )

Pour la pâte à crumble 
- 125gr de sucre
- 125gr de farine ou poudre d'amandes ou 1/2 avec les deux
- 40gr de flocons d'avoine
- 125gr de beurre
- Cannelle en poudre


Commencer par nettoyer la rhubarbe :
- Peler la rhubarbe en tirant les fibres avec un petit couteau. 
- Frotter ensuite la tige de rhubarbe pour vérifier qu’il ne reste aucune fibre
Laver et couper en tronçons.

- Réserver
Petit tuto sur Marmiton 
Pour ma part je ne m’embête pas à faire dégorger la rhubarbe.

Éplucher et couper les pommes en petits morceaux. J'ajoute un peu de jus de citron dans l'eau dans laquelle je les lave afin d'éviter qu'elles noircissent. 

Préchauffer le four à 200°C.

Mettre à fondre le beurre, un fois fondu, ajouter les pommes. Laisser dorer en remuant de temps en temps. Saupoudrer d'une cuillère à soupe de sucre et d'un peu de cannelle afin qu'elles dorent.




Pendant que les pommes colorent. Préparer la pâte à crumble : dans un saladier mélanger du bout des doigts le beurre mou, la farine, le sucre, les flocons d'avoine. La pâte doit être granuleuse. Si la texture ne convient pas, j'ajoute au fur à mesure un peu de farine ou de beurre si la pâte est trop collante ou inversement.

























Une fois les pommes dorées, ajouter la rhubarbe, mélanger, couvrir pendant 5 min à peine sur feu vif. Ajouter un peu de sucre pour limiter l'acidité de la rhubarbe.Attention que les pommes ne deviennent pas de la compote. Puis laisser cuire sans le couvercle pendant quelques minutes.





Mettre la préparation dans un plat à manquer ou à gratin puis répartir uniformément la pâte à crumble sur le mélange de fruits.





Enfourner en mode cuisson haute (grill pas trop ) pendant 25 à 30 min.

Déguster froid avec de la glace à la vanille, de la crème fraîche ou du fromage blanc pour les plus ligth. Moi j'adore le déguster avec un petit suisse...Ne me demander pas pourquoi! 
J'aime cette recette car les flocons d'avoine apportent du croquant. Ce dessert est déclinable à l'infini avec n'importe quel fruit : poire , banane, kiwi, nectarine, pêche tout en gardant les pommes pour base.
Pour faire plus léger, sauter l'étape pomme + beurre à la poêle. J'évite avec la rhubarbe qui est acide mais c'est faisable avec d'autres fruits. Il suffit juste de mettre tous les fruits dans le plat et de saupoudrer un peu de sucre ou sucre vanillé, de cannelle, éventuellement d'une cuillère à soupe de rhum et ensuite de finir avec la pâte à crumble.





Bonne dégustation...

Et vous quelles sont vos recettes "rhubarbesques"?! ^^






mercredi 11 mai 2016

Les petits nouveaux...


Les petits nouveaux oignons blancs pardi !!!



Ayant fait ce samedi quelques emplettes sur le marché ( ça fait un bail d'ailleurs que je n'y avais plus mis les pieds), j'ai craqué pour ce légume de saison nouveau dit primeur et frais. J'aime le printemps, cette saison où les fruits et légumes en tout genre gorgés de soleil, de vitamines et minéraux arrivent sur les étales des marchands.

Donc je disais les petits oignons blancs ! On l'appelle Cébette dans les régions méridionales de France.  Je vous laisse découvrir ce site qui en parle très bien : les paniers marseillais. Mon marseillais de chéri adore les manger à cru avec un peu de sel. Plus ils sont gros et plus ils piquent dit-il....et plus tu pues du bec aussi ^^ Ok je sais ce n'est pas très vendeur mais tellement bon car c'est frais et c'est surtout plein de bonnes vertus et de bonnes substances nutritives !!!

Pour ne rien perdre de ce légumes à 2€ la botte, je cuisine aussi bien le blanc de l'oignon que les tiges vertes qui ressemblent à de gros brins de ciboulettes.

Première déclinaison en omelette : je fais revenir dans une poêle les oignons finement émincés dans un peu d'huile et de beurre pas trop non plus mais il faut ce qu'il faut pour les faire caraméliser. Après avoir obtenu des oignons fondus avec une légère teinte marron, j'ajoute les tiges que j'ai pris le soin de couper finement puis je les fais revenir avec les oignons pendant 5 min au moins. Une fois tout ça bien fondu , je bats mes œufs ( 2 par personnes diététiquement correct en terme de protéines) et je mélange ma préparation d'oignons/tiges émincées aux œufs battus. Ne pas oublier de les assaisonner de sel, poivre, curcuma, muscade, à votre convenance.  Je cuis l'omelette dans une poêle le temps nécessaire pour qu'elle se détache facilement de la poêle. Je la retourne une fois un côté cuit car je n'aime pas les omelettes baveuses, après vous faites à votre goût. J'aime qu'elles ressemblent à du gâteau ^^

Omelette qui rit, omelette qui pleure ...à cause des oignons ^^





Deuxième déclinaison : cake lardon, cébettes et chèvre


Je prends une base classique de cake tel que les recettes des cakes de Sophie : 3 œufs , 200gr de farine, 5cl d'huile olive, 5cl de lait, sel, poivre, pour la garniture : 250gr de lardons, 1/2 buche de chèvre, 100gr d'emmental râpé, cébettes blancs et tiges émincés. Je fais revenir sans matière grasse les lardons émincés. Une fois bien revenu, j'ajoute les oignons et surtout les tiges émincées qui me restaient. Je couvre un peu ma préparation pour que les tiges cuisent un peu. Entre deux, je prépare mon appareil pour la pâte à cake j'y ajoute les fromages et le mélange oignon/lardons. J'ajoute du poivre , du curcuma ( ce qui lui donne une belle couleur jaune). Je mélange bien la préparation et je la réparti dans un moule huilé et fariné puis j'enfourne dans un four chaud à 180°C pendant 30 min. La cuisson se vérifie au couteau : la lame d'un couteau doit ressortir sèche du cake.
Après dégustation, j'ajouterai plus d'oignons blanc pour le goût, les tiges permettent de donner la touche de vert.




Bonne dégustation !

Et vous quel est votre légume primeur préféré ?


dimanche 24 avril 2016

Et si on allait à Quiberon






Petite escapade de 5 jours à Quiberon charmante commune située sur une presqu’île au sud du Morbihan. Bienvenu en Bretagne.


C'est partie pour une ballade visuelle et gustative ( pour la gastronome que je suis je commencerai inévitablement par le miam !!)

Incontournable pour déguster les meilleurs crêpes de Quiberon rendez-vous à la Pourlette : petit crêperie sympathique dans un esprit rétro-brocante tenue par une équipe jeune et décontractée. Les garnitures des galettes sont copieuses. Les crêpes et galettes sont réalisées devant vous. Petit plus : cidre servi à la pression, c'est délicieux.
Un conseil réservez ! C'était complet même un lundi soir. 
Pas de petite photo de ces délicieuses galettes désolé je vous laisse juger par vous même 


La Poulette 2 rue Jean Bart Quiberon
02 97 50 03 31

Deuxième rendez vous gustatif des vacances : La Cabana.

2 rue de port Maria , Quiberon
02 97 29 51 25


Dépaysement total bienvenu au cœur de la jungle dans le monde du graougraou sous entendu imprimé léopard.




A déguster pizza cuite au feu de bois réalisée devant nous en compagnie de la faune sauvage, mais pas que! La carte très complète propose également du poisson frais du jour du marché, des moules frites, des plancha à partager, des sardines grillées et bien sûr galettes et crêpes. Le service est rapide et très attentionné.

La bigoudène de la savane 







Troisième rendez-vous des papilles , je ne pouvais pas venir à Quiberon sans déguster quelques fruits de mer...Mon péché mignon les langoustines que j'ai faite cuire à l'eau de mer ( et oui c'est bibi qui se rend à la plage avec sa marmite ^^) 
Allez quelques petites photos pour vous faire saliver...






Après une ballade gustative il est temps de digérer en découvrant le paysage local...
Bienvenu à port Haliguen quartier plutôt plaisancier et pêcheur de Quiberon plus calme que la Grande Plage




son port







Plages à proximité...

plage du fort neuf
















Au bout de port Haliguen : rendez vous à la pointe du Conguel pour une belle balade dans les rochers et les pins...





















Quiberon et sa grande plage : la croisette quiberonnaise en fait : rendez vous du marché nocturne en saison et de la vie quiberonnaise.










 En prenant la direction du golf , le menhir du Goulvars nous attend.






Petit arrêt dans le Ria d'Etel vallée fluviale envahie par la mer, ce ria constitue une baie abritée parsemée d'îlot dont celui de Saint-Cado à une vingtaine de kilomètre de Quiberon direction Belz. Cet îlot apparaît dans " Premiers crus " très joli film français avec Gérard Lanvin que je vous recommande vivement ( plateau de fromage et de vin inévitable au visionnage !).










Un petit conseil,  il faut quitter la presqu’île par la côte sauvage en prenant la direction de Port Maria ( port d'embarquement pour Belle Île en Mer). Le paysage est à couper le souffle qu'il vente, qu'il pleuve ou par grand soleil. A la sortie de la ville par cette route, le château Turpault emblème de Quiberon est à admirer.









































Je ne parle pas de Port Maria, des Niniches et des nombreuses conserveries de Quiberon , je vous laisse plutôt vous y rendre afin de découvrir ce lieu où la mer majestueuse apporte énergie et beauté. Un endroit idéal pour se ressourcer ... Kénavo les amis.

vendredi 1 avril 2016

Un lundi soir avec Dita ...





Depuis le temps que j'en rêvais ... une soirée au Crazy Horse , je me suis enfin décidée précipitée même quand j'ai vu que Dita Von Teese était en tête d'affiche. Mon tendre et moi nous sommes offerts cette escapade burlesque pour la saint Valentin.




Me voila sur mon 31 pour me rendre au sanctuaire de la féminité, en robe sur mesure insipirée du modèle Dior "Virevolte" 1955  portée par Dita inévitablement ... et  pour me sentir une peu VIP le temps d'une soirée ^^





Faut dire que tout est fait pour vous  mettre à l'aise : serveur au petit soin , atmosphère rouge feutrée, champagne. Les ficelles du Crazy sont bien rodées! A peine détendue ( ce qui explique le sourire crispée sur la photo que je n'ai pas achetée car un peu hors de prix !) une charmante demoiselle nous photographie. Pour le coup c'est notre sympathique voisine anglaise qui s'est proposée de faire une jolie photo de nous ! Say " Cheese "!




Après un petite coupette de champagne, ça va déjà mieux ...



... Le spectacle commence comme de coutume par la relève anglaise. Les numéros s'enchainent et  ne cessent de me subjuguer en particulier le sauvage numéro de la très féline Enny Gmatic. C'est enfin que la Diva apparait dans un court effeuillage en mode masculin, dès le premier numéro elle dévoile sa somptueuse poitrine ( refaite bien sur !! ^^ ) et sans cache tétons svp. Entrecoupé de numéro made by Crazy, Dita apparait dans une robe de voile transparente laissant admirer sa plastique parfaite ... elle ondule sublimement perchée sur ses Louboutins... Tellement captivante que les Crazy Girls virevoltantes autour d'elle passent presque inaperçues^^.
Elle nous a illuminé (c'est le cas de le dire) dans un numéro de jeux de lumière sur son corps ....Puis elle m'a achevé avec son show d'effeuillage où elle apparait dans une robe mousseline brillante : le regard, les gestes sont là précis, posés , sensuels ... les détails sont soignés :  le tombé de la robe sur les hanches , le glissé du tissu qui dévoile une croupe majestueuse ...l'apothéose du bain avec bulle et douche en live ...j'en veux encore. J'ai à plusieurs reprises manqué d'avaler les mouches ...^^ ! 






Dita est vraiment une grande dame, une vraie icône . Elle sait se montrer attractive avec une certaine froideur et retenue qui la rend irrésistible et particulièrement sensuelle...oui bon bref je suis amoureuse lol de cette icône de la féminité !
Un peu beaucoup envahie par l'émotion à la fin de son effeuillage j'ai bien failli verser ma petite larme éblouie par tant de beauté et de prestance.

Petite anecdote le moment de l'entracte passage inévitable par les somptueux toilettes du Crazy ( spéciale dédicace à ma blogueuse modeuse préférée Les petits plaisirs de Sarah ). Je n'ai malheureusement pas eu le temps de prendre une photo. C'est là que l'on se rend compte que 10min c'est court quand il y a la queue aux commodités ! En attendant j'en ai pris plein les yeux avec de jolies demoiselles plus ou moins pinup qui avaient revêtues leurs plus belles tenues pour l'occasion!

Après le vestiaire passage inévitable par la boutique mais bon l'affiche à 15€ m'a vite ramené à la réalité.

Je garde encore au lendemain de cette sortie des images pleins les yeux qui me mettent de bonne humeur malgré l'heure tardive à laquelle je suis rentrée ! Je n'ai qu'une envie y retourner... A quand la prochaine venue ?